Vous êtes ici : > En pratique

En pratique

Le chanteur de Gospel est un chanteur-musicien. Il développe son oreille mélodique, harmonique et rythmique pour gagner en autonomie. Il chante en frappant des mains, en « dansant » sur place.
C’est un apprentissage lent mais accessible à tous lorsqu’on s’en fait un objectif.

Le chant Gospel s’apprend comme la conduite automobile : on est aux commandes de la musique dès le premier jour. L’autonomie se gagne par étapes successives à mesure que la confiance en soi s’accroit. La véritable difficulté à vaincre, c’est que l’on apprend devant d’autres personnes.

A partir de quand peut-on participer à un concert ?

Un concert c’est une aventure humaine, un échange entre un groupe qui se produit et un autre qui participe activement à ce dialogue.
Donner un concert c’est d’abord vouloir donner et cela nécessite plusieurs compétences :
-Connaître textes, voix, structures des morceaux (nous chantons sans partitions).
-Prendre plaisir à vivre ensemble ce moment (c’est ce plaisir qui est reçu par le public)
-Connaître les chorégraphies des morceaux.

Dans le même temps, il faut bien commencer. C’est la nature du concert et les compétences acquises par les uns et les autres qui conduiront le choix de la composition du chœur.
Le concert ne s’adresse pas qu’à ceux qui sont prêts, on peut participer à un concert en n’étant pas sur la scène (recommandé).

Les concerts

La prestation publique en groupe est à la fois un objectif et un moyen de progression. Elle constitue un temps particulier dans lequel la « mise en danger » des ego s’atténue avec le plaisir pris et transmis à travers l’expression musicale du groupe.
GOSPEL F(or)EVER se produit :
-  En concert (caritatif ou rémunéré) du sextet au grand chœur
-  Pour des cérémonies (mariage, baptême)
-  Pour d’autres évènements